Sélectionner une page
Tanzanie

Faire un safari en Tanzanie

Tous mes conseils pour préparer un safari en Tanzanie

Vous rêvez de faire un safari en Tanzanie ? Ce pays d’Afrique de l’Est, bordé par l’océan Indien, est une des destinations les plus populaires sur tout le continent, pour une raison toute simple : on y trouve certains des parcs et des réserves les plus réputées pour l’observation d’animaux en Tanzanie. Avec leurs paysages superbes et variés, et leur grande concentration d’animaux de centaines d’espèces différentes, ces parcs pourront offrir aux voyageurs absolument tout ce qu’ils peuvent attendre d’un safari en Afrique 🤩
 
Pourquoi faire un safari en Tanzanie ? Comment bien organiser son voyage ? Quand partir en Tanzanie ? Que faire en Tanzanie ? Vous trouverez toutes ces réponses dans ce guide complet sur le safari en Tanzanie.

Pourquoi choisir la Tanzanie pour faire un safari en Afrique ?

safari tanzanie

Beaucoup de voyageurs qui rêvent de faire un safari en Afrique hésitent entre la Tanzanie, le Kenya ou un des autres pays réputés pour l’observation d’animaux sauvages, comme l’Ouganda, la Namibie et l’Afrique du Sud. Choisir la destination d’un safari en Afrique n’est pas une décision qui se prend à la légère, alors, quelles sont les bonnes raisons de partir en Tanzanie ?

Pour l’incroyable diversité d’animaux sauvage

C’est bien évidemment la toute première raison qui fait de la Tanzanie l’un des pays les plus réputés pour les safaris. Les animaux de Tanzanie sont si nombreux et les espèces sont si variées que cela suffit en bonne partie à expliquer pourquoi chaque année tant de voyageurs choisissent ce pays.

Dans de nombreux parcs et réserves du pays, vous aurez l’occasion de voir le Big Five, les cinq grands mammifères les plus emblématiques de l’Afrique : le lion, l’éléphant, le léopard, le buffle et le rhinocéros.
Bien d’autres mammifères vivent aussi en toute liberté dans les parcs tanzaniens : guépards, zèbres, hippopotames, gnous, phacochères, gazelles, singes bleus, babouins… mais aussi des reptiles (tortues géantes, crocodiles, lézards…). La Tanzanie est aussi un pays où il est possible d’y voir bien plus de 500 espèces d’oiseaux : pélicans, autruches, flamants roses, marabouts…

Pour ses réserves et parcs nationaux tous différents

réserve de selous
parc national serengeti

En Tanzanie, chaque parc national a sa propre identité, avec sa faune et ses paysages uniques, et entre les parcs considérés comme incontournables et ceux un peu moins connus, vous n’aurez jamais l’impression d’assister deux fois au même spectacle. En plus, certains des meilleurs parcs sont assez proches les uns des autres dans le nord du pays, contrairement au Kenya où il est parfois nécessaire de faire de longues routes pour aller d’une réserve à l’autre. Le pays abrite plus de 20 parcs et réserves naturelles, parmi lesquels :

  • Le Parc National du Serengeti est sans doute le parc le plus mythique pour faire un safari, pas seulement en Tanzanie, mais dans toute l’Afrique. D’une superficie de près de 15 000 km² et composé de très vastes plaines et de collines, ce parc symbolise parfaitement la nature et la vie sauvage africaine. C’est ici que vous pourrez assister à la Grande Migration, et c’est aussi un des meilleurs endroits pour voir des guépards, des lions, des hyènes, des girafes et des éléphants. Comptez au minimum deux jours pour découvrir le Serengeti.

  • Le Parc National Tarangire est une autre destination très prisée pour un safari en Tanzanie. Avec près de 3 000 km² de superficie, c’est un parc très facilement accessible qui ne se trouve qu’à deux heures de route d’Arusha. Il est traversé par la rivière du même nom et offre une belle variété de paysage, mais ici, ce sont les éléphants qui sont la principale attraction. Ils sont plus de 2 500 à vivre ici, tout comme beaucoup d’autres herbivores (gnous, zèbres, phacochères, girafes…).

  • Le Parc National d’Arusha est un véritable paradis sur terre pour les ornithologues comme il en existe quelques-uns en Tanzanie. Situé à moins d’une heure de route d’Arusha, il se trouve au pied du mont Meru, un des plus hauts sommets d’Afrique, dans une région où les lacs et les forêts se succèdent. C’est aussi un endroit réputé pour sa concentration de primates (colobes et singes bleus), et où vous pourrez aussi voir la plupart des herbivores emblématiques d’Afrique.

  • Le Cratère du Ngorongoro abrite un petit parc d’une superficie de 326 km² qui est connu dans le monde entier pour sa faune d’une densité exceptionnelle. Il est possible de voir les animaux du Big Five, et c’est d’ailleurs ici que se trouve la plus grande concentration de prédateurs dans toute l’Afrique. Pour ne rien gâcher, ce parc se trouve dans la plus grande caldeira du monde et entre les plaines fertiles et les lacs, les paysages sont vraiment superbes.
     
  • Le Parc National du Kilimandjaro est un des rares parcs à être moins réputé pour les safaris que pour une autre activité : la randonnée. C'est ici que vous pourrez faire un trek et partir pour l’ascension de la plus haute montagne d’Afrique. Il est tout de même possible d’y voir une grande variété d’animaux, d’autant plus que les changements d’altitude font qu’on y trouve plusieurs écosystèmes différents.

  • La Réserve de Selous se trouve au sud-ouest du pays près des côtes et s’étend sur environ 55 000 km² pour former une des plus grandes réserves protégées du continent. Ici, on trouve une des plus importantes concentrations d’animaux sauvages d’Afrique, qui sont extrêmement nombreux à se regrouper sur les rives de la rivière Rufiji. Les conditions sont idéales pour observer des crocodiles, des hippopotames et les lycaons, mais des éléphants, des lions, des girafes, des antilopes et des buffles. Moins facilement accessible que les parcs les plus réputés du pays, cette réserve est en contrepartie l’endroit idéal pour faire un safari plus tranquille dans un parc moins fréquenté.

  • Le Parc National du lac Manyara est situé à environ 1 h 30 de route d’Arusha dans la Vallée du Grand Rift. Ce parc assez petit d’un peu plus de 300 km² est occupé aux deux tiers par le lac du même nom. Entre les falaises rouges qui marquent la frontière, les plaines qui bordent le lac et les forêts luxuriantes, c’est un parc qui réserve bien des surprises et où vous pourrez observer beaucoup d’oiseaux, de singes et même des troupeaux de grands herbivores.

Pour la Grande Migration des gnous et des zèbres

grande migration gnous et zèbres

C’est loin d’être toujours le cas en Afrique, mais les parcs et les réserves de Tanzanie ne sont que très rarement délimités par des clôtures. Cela permet aux animaux de se déplacer plus librement et de changer de région, voire de pays selon les saisons.
 
S’il y a bien un évènement annuel qui pourra vous marquer à vie pendant votre safari en Tanzanie, c’est la Grande Migration, un spectacle unique au cours duquel des millions d’animaux font un long voyage de plusieurs centaines de kilomètres pour rejoindre le Kenya en quête d’eau et de nourriture. Tous les ans, ce sont plus de 2 millions de gnous, des centaines de milliers de zèbres et des milliers d’autres herbivores font ce voyage rempli de dangers.

C’est une occasion absolument unique de voir d’immenses troupeaux se déplacer dans les vastes plaines africaines. Dès décembre, les animaux sont concentrés dans le parc du Serengeti. La migration commence ensuite aux environs d’avril, lorsque les animaux entament un périple vers le nord, pour atteindre la rivière Mara en juillet, avant de la traverser pour rejoindre le Kenya.

Pour faire bien d’autres découvertes

En plus de partir à l’aventure lors d’un safari et d’observer les animaux sauvages, vous pourrez faire beaucoup d’autres découvertes pendant un séjour en Tanzanie :

  • Le Kilimandjaro, le plus haut sommet d’Afrique, un lieu incontournable à découvrir lors d’un trek.
  • Le Lac Natron, un lac rougeâtre qui est l’un des joyaux naturels du pays. Son eau au pH très élevé décourage pratiquement tous les animaux de s’en approcher.
  • Les plages de Zanzibar et des autres îles Tanzaniennes, comme la plage de Kwenda, un endroit sorti tout droit d’une carte postale, idéale pour se détendre après quelques jours de safari.
  • Le Lac Victoria, le plus grand lac d’eau douce d’Afrique, qui s’étend au croisement de la Tanzanie, de l’Ouganda et du Kenya.

Vous aurez aussi l’occasion de pouvoir rencontrer les Massaïs, qui vivent dans les réserves du nord du pays. Dans le village de Naberera près du parc national du Tarangire ou dans le village de Longido au pied du Kilimandjaro. Aujourd’hui, les revenus issus du tourisme permettent à ce peuple de vivre en proposant des visites de leurs villages, des spectacles traditionnels et en vendant des objets d’artisanat. Il est aussi possible de dormir dans certains villages, et les Massaïs sont aussi souvent d’excellents guides qui pourront vous faire découvrir les parcs de la région.

Quand partir en Tanzanie pour un safari ?

parc de tarangire

La majorité des parcs de la Tanzanie peuvent être visités pendant tous les mois de l’année, mais pour qu’un safari soit vraiment réussi, il est important de partir au bon moment.  Du fait de sa proximité avec l’équateur, la Tanzanie possède un climat chaud avec des températures qui ne varient pas trop en fonction des périodes de l’année. On distingue tout de même deux saisons :

  • Une saison sèche, entre mai et octobre
  • Une saison humide, entre novembre et avril

Globalement, les mois les plus frais, c’est entre décembre et mars que le temps est le plus chaud, et la période idéale pour faire un safari en Tanzanie se situe entre mai et aout. C’est le moment parfait pour visiter les parcs du nord comme le Parc du Serengeti et le Parc de Tarangire.

Mais les variations de températures et de climat sont importantes dans certains endroits, notamment vers le cratère du Ngorongoro et le Kilimandjaro, et en fonction de la région et si vous souhaitez aussi faire d’autres activités (randonnée, séjour balnéaire…), d’autres périodes seront également propices aux voyages. Les parcs du sud du pays notamment seront d’excellentes destinations pour un voyage pendant la saison des pluies entre mars et avril. Pour plus d’informations concernant le climat idéal pour un safari, vous pouvez lire mon article dédié : quand partir en Tanzanie 😉

Quel budget pour un safari en Tanzanie ?

Le prix d’un safari au Tanzanie est toujours assez élevé si on le compare à un voyage plus classique, mais le budget à prévoir est bien sûr variable en fonction de la destination et de nombreux autres éléments comme la période de l’année à laquelle vous comptez voyager et le type d’hébergement que vous choisirez.

La Tanzanie fait partie des pays où les safaris sont assez chers. Le budget à prévoir pour voyager en Tanzanie est légèrement plus élevé que celui pour partir en safari au Kenya, même s’il reste souvent bien moins élevé que pour un safari au Botswana, un pays vraiment tourné vers l’écotourisme de luxe.

Entre les transports (location de véhicules, vols intérieurs), le logement, la nourriture et les différentes activités que vous pourrez faire sur place, le budget minimum à prévoir est proche de 300 € par personne et par jour. Si vous optez pour un séjour plus luxueux, avec des nuits dans des lodges prestigieux, des transports privés et des déplacements en avion, ce budget pourra facilement être multiplié par 2 ou par 3.

C’est souvent au niveau de l’hébergement que vous pourrez faire des économies, car les prix sont très différents d’un établissement à l’autre, alors que ceux des vols, des entrées aux parcs et des autres dépenses sont moins variables.
 
Sur les autres postes de dépenses, et surtout sur la visite des parcs, vous le regretterez probablement si vous cherchez à faire trop d’économies. Même si vous n’êtes pas obligé de consacrer chaque journée de votre séjour à la visite d’un des parcs les plus célèbres (et donc des plus chers), les incontournables sont VRAIMENT incontournables, et leur visite a un certain coût.

Quelles sont les options pour organiser un safari en Tanzanie ?

organiser son safari en tanzanie

Circuits classiques, safaris sur-mesure, organisation autonome, il y a plusieurs moyens d’organiser un safari en Tanzanie :

  • Confier l’organisation de votre safari à un tour-opérateur. Ces professionnels des voyages proposent des formules où tout est compris et qui permettent de suivre des circuits très renommés. Billet d’avion, logement, repas, activités, billets d’entrée aux parcs… l’organisateur s’occupe de tout pour vous. C’est le moyen idéal si vous n’avez pas envie de perdre du temps dans l’organisation de votre safari, mais en contrepartie ce type de voyage est très standard et vous vivrez la même expérience que des milliers d’autres voyageurs.

  • Confier l’organisation de votre safari à une agence locale. Ces agences qui se spécialisent dans les safaris et qui sont directement implantées sur place ou qui travaillent avec des acteurs locaux, proposent des expériences avec plus de flexibilité. Les prix sont souvent un peu plus élevés, mais c’est souvent le meilleur compromis si vous voulez laisser une bonne partie de l’organisation à des experts, tout en ayant toujours des possibilités pour personnaliser votre safari en Tanzanie.

  • Organiser personnellement votre safari au Tanzanie. C’est la solution parfaite pour vous créer un circuit sur mesure et faire le voyage de vos rêves. Mais cette organisation nécessite un peu d’expérience puisque vous devrez tout prendre en charge vous-même, l’achat des billets d’avion, la réservation des hébergements, la nourriture et toutes les formalités.

Bien préparer un voyage en Tanzanie

Trajets, logements, préparatifs, sécurité, règles à suivre… Voici tous les conseils qui pourront vous être utiles pour bien préparer un safari en Tanzanie.

Comment se rendre en Tanzanie ?

La première question que vous vous poserez sera sûrement : comment aller en Tanzanie ? L’avion est bien sûr le moyen le plus simple pour aller en Tanzanie. On trouve trois aéroports principaux en Tanzanie :

  • Le Kilimandjaro International Airport à Arusha (JRO), qui sera un très bon choix pour un safari dans le nord du pays (Serengeti, Tarangire, Ngorongoro…)

  • Le Julius Nyerere International Airport à Dar es-Salaam (DAR), qui est l’endroit conseillé pour aller faire un safari dans les parcs situés dans le sud du pays comme la Réserve de Selous.

  • L’Abeid Amani Karume International Airport à Zanzibar (ZNZ), une destination tout indiquée pour visiter les îles de Tanzanie et profiter des plages et de l’océan Indien.

Depuis la France, Air France-KLM propose des vols vers les aéroports de Dar es-Salaam et du Kilimandjaro. D’autres compagnies comme Qatar Airways, Emirates et Swiss font également des liaisons vers Dar es-Salaam.

Dans tous les cas, pour faire des économies, réservez votre vol le plus tôt possible, dès que vous connaître la date de votre voyage au début de l’organisation de votre safari en Tanzanie.

Les formalités pour entrer en Tanzanie

Pour entrer sur le territoire de la Tanzanie, vous aurez besoin de deux documents :

  • Un passeport valable pour encore au moins 6 mois après la date du voyage
  • Un visa pour la Tanzanie, valable pour une durée de 90 jours et qui peut s’obtenir en ligne

Formalités propres au virus de Covid-19 et à ses variants

Vous aurez également besoin de présenter un certificat de vaccination sur lequel figure un QR Code qui attestant d’un schéma vaccinal complet OU d’un certificat de test PCR négatif de moins de 72 heures. Au moment de votre arrivée en Tanzanie, un test antigénique peut être nécessaire.

Vaccins pour voyager en Tanzanie en toute sécurité

vaccins pour aller en Afrique

Sauf dans des cas précis, aucun vaccin pour la Tanzanie n’est exigé pour avoir l’autorisation de rentrer sur le territoire, mais cependant certains vaccins et traitements sont largement recommandés, surtout dans certains cas :

  • La vaccination contre la fièvre jaune est recommandée, et elle est exigée pour les voyageurs qui viennent d’un autre pays d’Afrique ou d’Amérique du Sud où elle est endémique.

  • Il est conseillé d’être à jour sur votre calendrier vaccinal, notamment concernant le vaccin contre la DTP (diphtérie, tétanos et poliomyélite), le vaccin contre la rage.

  • Un traitement antipaludique est également vivement conseillé, et il est aussi important de prévoir des protections contre les moustiques et les autres insectes piqueurs, comme des répulsifs et des moustiquaires.

En plus de ces vaccins, certaines bonnes habitudes vous permettront de limiter très grandement les risques sanitaires. Il est notamment conseillé :

  • De se laver les mains dès que possible
  • D’éviter de manger des aliments ou de boire des boissons dont vous ne connaissez pas l’origine (préférez l’eau et les boissons en bouteilles ou en canettes)
  • De laver les fruits et les aliments avant de le consommer
  • De bien faire cuir vos aliments à cœur

Pour voyager plus sereinement, il est également important de disposer d’une assurance voyage complète, avec de solides garanties comme une responsabilité civile, la prise en charge d’éventuels frais d‘hospitalisation ou d’un rapatriement, mais aussi une indemnisation en cas d’annulation.

L’hébergement en Tanzanie

Pendant un safari en Tanzanie, vous aurez le choix entre plusieurs types d’hébergements :

  • Les hôtels classiques et les maisons d’hôtes se trouvent uniquement dans les villes, et donc en dehors des parcs nationaux. Mieux vaut éviter les hôtels bon marché qui sont souvent peu recommandables dans les grandes villes. Au final, dormir dans un hôtel en Tanzanie sera surtout une bonne idée pendant un séjour balnéaire, sur la côte ou à Zanzibar, mais pour un safari mieux vaut privilégier les autres types d’hébergements.

  • Le camping, uniquement sur les sites spécialement prévus à cet effet. Il est possible de trouver des espaces de campings près de certains lodges, avec un endroit pour planter votre tente et quelques installations très limitées (arrivée d’eau potable, sanitaires, éclairage).

  • Les lodges, qui sont situés autour ou à l’intérieur même des parcs. Le lodge est aux safaris ce que le chalet est aux vacances à la montagne : un endroit typique, confortable et souvent dans un cadre particulièrement agréable. Certains lodges sont assez sobres, et d’autres sont des endroits très luxueux. Dans tous les cas, les lodges disposent au moins de leur propre restaurant, et proposent souvent des séjours « all inclusive ».

  • Les camps de toile, où vous trouverez de grandes tentes avec la plupart du temps un plancher au sol et même des installations fixes comme une salle de bain. Ces logements sont souvent situés dans des endroits très prisés, ils disposent de tout le confort nécessaire et les prix peuvent être élevés, parfois même plus que ceux des lodges.

Que mettre dans ses bagages pour un safari en Tanzanie ?

préparer ses bagages tanzanie

La préparation des bagages est une étape importante de l’organisation d’un voyage. Certains objets ou certains équipements dont vous pourriez avoir besoin en seront pas forcément trouvables très facilement sur place, pensez toujours à prendre dans votre valise :

  • Des vêtements légers pour les journées de fortes chaleurs. Évitez les vêtements noirs et sombres, qui stockent la chaleur, et pour un safari des vêtements assez discrets, dans des teintes de beige, de marron ou de vert, peuvent être plus adaptés.
  • Des vêtements plus chauds si vous comptez visiter certaines régions, notamment en altitude. Bien sûr, si vous voyagez pendant la saison des pluies, vous aurez besoin de vêtements imperméables.
  • Une casquette, un chapeau ou un bob, pour vous protéger du soleil et des insolations.
  • Une gourde d’une assez grande capacité, pour être bien sûr de ne jamais souffrir de déshydratation.
  • De bonnes chaussures, évitez les sandales et autres chaussures ouvertes. De bonnes baskets suffiront pour la plupart des safaris, mais si vous prévoyez de beaucoup marcher vous aurez besoin de chaussures de randonnée.
  • Une trousse de premiers soins pour pallier aux imprévus.
  • Une paire de jumelles, un appareil photo, une lampe torche, et tout le matériel qui pourrait vous servir à observer les animaux et à immortaliser votre safari.

Les règles de sécurité et de savoir-vivre pendant un safari en Tanzanie

Respecter quelques règles importantes est primordial pendant une visite des parcs et réserves de Tanzanie :

  • Il est interdit de quitter un véhicule en dehors des zones précises où vous y serez autorisés.
  • Il est important de déranger le moins possible les animaux, et donc de limiter les bruits. Les flashs sont également à proscrire pour les photos.
  • Il est interdit de s’approcher à moins de 25 mètres des animaux.
  • Vous n’êtes pas autorisé à nourrir les animaux.
  • Prévoyez toujours une protection contre les piqûres de moustiques, et gardez toujours de l’eau avec vous.
  • En cas de secousses sismiques, suivez scrupuleusement les indications des autorités locales.

Les Tanzaniens sont des personnes la plupart du temps très accueillantes, mais qui sont aussi très attachées à leurs traditions. Lors de vos interactions avec les locaux, quelques règles sont donc à suivre pour respecter la culture tanzanienne :

  • Les contacts visuels appuyés entre un homme et une femme sont à éviter.
  • Lors d’une première rencontre, évitez de demander à un Tanzanien ce qu’il fait dans la vie, et n’évoquez pas les questions d’argent si cela n’est pas strictement nécessaire.
  • Se faire bronzer est assez mal vue en Tanzanie. Évitez de vous dévêtir pour prendre le soleil en public, et réservez cette activité aux endroits plus isolés.
  • L’achat d’ivoire ou de poudre d’ivoire est totalement prohibé et très mal vu par une grande majorité des habitants du pays.
  • Ne prenez pas une personne en photo sans lui avoir demandé son autorisation. Même photographier un monument ou un bâtiment officiel est assez mal vu si des personnes apparaissent sur la photo.

Pour un séjour sans encombre, voici également quelques précautions supplémentaires :

  • À votre arrivée à l’aéroport si vous avez besoin d’un taxi, ne faites appel qu’à des chauffeurs officiels, car d’autres conducteurs, même s’ils proposent de meilleurs tarifs, ne seront pas toujours très scrupuleux.
  • En ville, évitez de porter des objets trop voyants (bijoux, montres…), ou de laisser trop en vue des appareils photo ou d’autres produits qui peuvent éveiller les convoitises.
  • Évitez de visiter seul des endroits trop isolés, et limitez vos déplacements la nuit.
Une note pour cet article ?
 1 avis (4/5)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ces articles pourraient vous intéresser